Université

de Toulouse /

 INP - ENSIACET

 

Toulouse s’est établie comme cité au IV éme siècle avant JC et devint capitale des Wisigoths au IV éme siècle de notre ère. L’Université vit le jour au XIII éme siècle, certes avant Paris mais quelque temps après Montpellier.
L’Université de Toulouse évolua avec la Cité. Elle eut des heures fastes, d’autres moins glorieuses pour être aujourd’hui, avec ses 100.000 étudiants, la
deuxième université de France après Paris.

L’Université de Toulouse compte aujourd’hui 4 grands établissements ayant statut d’Université. Il s’agit de :

  • L’Université des Sciences Sociales (www.univ-tlse1.fr/ ) où sont enseignés le Droit et l’Economie.

  • L’Université de Toulouse - Le Mirail (www.univ-tlse2.fr/  ) où sont enseignés Lettres, Langues et Sciences Humaines.

  • L’Université Paul Sabatier ( www.ups-tlse.fr/  ) où sont enseignés les Sciences, la Médecine et la Pharmacie.

  • L’Institut National Polytechnique (www.inp-toulouse.fr/ ) où sont formés chaque année 550 ingénieurs de haut niveau en Agronomie, Chimie, Electronique, Hydraulique, Informatique et Télécommunications.

Les autres Etablissements d’enseignement supérieur, notamment en Aéronautique, sont accessibles sur le site du Rectorat de l’Académie de Toulouse.
( 
www.ac-toulouse.fr ).

Depuis 1981, je suis Professeur à l’Ecole Nationale Supérieure des Ingénieurs en Arts Chimiques Et Technologiques (www.ensiacet.fr), composante de l’Institut National Polytechnique de Toulouse ( www.inp-toulouse.fr ).

L’INP de Toulouse fut fondé avec statut d’Université en 1970 en même temps que l’Institut National Polytechnique de Grenoble ( www.inpg.fr ) et l’Institut National Polytechnique de Nancy (www.inpl-nancy.fr) par la fédération de Grandes Ecoles locales.
L’INP de Toulouse est aujourd’hui constitué par la fédération de l’Ecole Nationale Supérieure d’ Agronomie ( 
www.ensat.fr ), l’Ecole Nationale Supérieure d’Electronique, d’Electro-Technique, d’Informatique et d’Hydraulique ( www.enseeiht.fr ), l’ENSIACET et différentes autres entités.

L’ENSIACET est née le 1er janvier 2001 de la fusion de L’Ecole Nationale Supérieure de Chimie (ENSCT), fondée au début du XXème par Paul Sabatier qui reçu pour ses travaux sur la Catalyse le prix Nobel en 1912, et de L’Ecole Nationale Supérieure de Génie Chimique fondée en 1949.

L’ENSIACET compte aujourd’hui cinq départements : Chimie, Matériaux et Procédés, Génie chimique, Génie des procédés et Informatique et Génie industriel, forme 200 ingénieurs par an et est située sur le Campus universitaire de Rangueil au sud de Toulouse.
Les cours que j’y dispense traitent de la Chimie Organique en général, de la Chimie de la Biomasse en particulier.
Mes activités de recherche y ont comme cadre le Laboratoire de Catalyse Chimie Fine et Polymères. ( 
www.ensiacet.fr ).