Recherche Universitaire :

Phytochimie

Extraction d’huiles essentielles et huiles fixes en systèmes biphasiques ou triphasiques

Différentes voies selon la nature et les propriétés du substrat solide traité et le caractère plus ou moins hydrophile du solvant ont été étudiées.
Le choix des systèmes retenus s'appuie sur les études d'interactions soluté/solvant, solvant/substrat qui prennent en compte :

L’eau :
Ce seront essentiellement les composants hydrosolubles, particulièrement les mono, oligosaccharides et protéines qui seront extraits à l'eau dans une opération de raffinage. Les extractions de différents hydrates de carbones et polysaccharides fonctionnalisés sensibles à l'étuvage sont pratiquées de telle façon que le support végétal considéré ne soit pas dégradé.

Pour extraire les huiles essentielles de plantes aromatiques par hydrodistillation. Le système est appréhendé dans ses phases d'extraction, de diffusion liquide, d'entrainement à la vapeur, et de séparation eau/composés aromatiques après condensation.

Les solvants hydroorganiques :
Il s'agit d'étudier dans ce cas l'effet d'une proportion variable d'eau en présence de solvants organiques miscibles. Ces opérations concernent particulièrement la dissolution dans un solvant organique hydrophile plus ou moins hydraté d'hémicelluloses et des lignines présentes dans des matériaux ligno-cellulosiques.

Les solvants organiques :
Les concrètes, en aval des huiles essentielles, extraites par le Forane 113 de plantes ou organes de plantes sont tout à fait comparables qualitativement aux huiles essentielles extraites par hydrodistillation, avec l'avantage de laisser un résidu sec et manipulable, susceptible de valorisation ultérieure.
De cette façon, les huiles essentielles de très nombreuses plantes de zones tempérées et tropicales ont été étudiées et caractérisées.

Analyse phytochimique et activité anti-malariale de Evodia - Fatraïna - Madagascar

Analyse phytochimique activité anti malariale Evodia

Evodia-Fatraïna est une rutacée très utilisée en médication anti-malarique à Madagascar contre le plasmodium falciparium. Les extraits bruts éthanoliques et chloroformiques ont permis de séparer des fractions actives in vitro contre des souches chloroquinorésistantes. Ce sont pour l’essentiel des 3-furoquinolines dont le bergaptène qui sont à l’origine de cette activité. C’est la pemière mention d’activité antimalarique, pour des molécules de ce genre, qui pourrait être optimisée par hémisynthèse compte tenu de l’importance apparente du positionnement du groupe methoxyle sur ce type d’activité pour ces molécules.

 

Les colorants naturels

L’étude de différentes plantes tinctoriales a permis de sélectionner la Garance, le Pastel et la Lampourde comme sources de 3 couleurs primaires (rouge, bleu, jaune).
L’optimisation des conditions d’extraction des principes tinctoriaux, dans le cas du pastel par exemple a permis la première séparation indigo, indirubine dans le pastel.

Colorants naturels

Une étude menée sur les phénomènes d’interaction fibre-colorant permet de mieux comprendre la différence de comportement entre le colorant de synthèse et le colorant naturel quant à la résistance à la lumière et au vieillissement.

 

Publications